EPSS
EPMI EPSS ILEPS ISTOM

epss-logo2Voir le site de l'école

 

LES FORMATIONS DE L'EPSS :

- Accompagnement VAE

- Assistant de service social

- Aide Médico-Psychologique

- Assistant Familial

- Auxiliaire de Vie Sociale

- CAFERUIS - Master 1

- Délégué aux prestations familiales

- Educateur spécialisé

- Educateur de jeunes enfants

- Formation continue

- Formation de formateur terrain

- Formations préparatoires aux concours

- Moniteur Educateur

- Maitresse de maison et surveillant de nuit

- Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs

- Mesure d'accompagnement judiciaire

- Maitresse de maison et surveillant de nuit

- Référent de site qualifiant

- Technicien de l'Intervention Sociale et Familiale

Les formations proposées par l'EPSS Cergy permettent de :

Préparer les examens et concours d'entrée aux formations sociales et paramédicales ;

Préparer les diplômes suivants :

  - Diplômes d'Etat : d'assistant de service social, d'éducateur spécialisé, d'éducateur de jeunes enfants, de moniteur éducateur, de technicien(ne) de l'intervention    sociale et familiale, d'auxiliaire de vie sociale, d'aide-médico-psychologique, d'assistant familial.

  - Le certificat national de compétence de mandataire judiciaire à la protection des majeurs, de mesure d'accompagnement judiciare , de délégué aux prestations familiales.

  - Le certificat CAFERUIS-Master 1.

Compléter une formation de base par des formations continues. Les diplômes préparés sont le plus souvent exigés pour exercer les fonctions correspondantes mais ouvrent aussi l'accès à des métiers proches.

D'aménager la formation obligatoire en fonction des diplômes et expériences antérieurs.

Pourquoi parle-t-on de "formation" ? Parce que les contenus des programmes et des diplômes portent à la fois sur des connaissances, sur des savoir-faire (méhtodes et technique de travail) et sur le "pouvoir-être" par le développement de capacités relationnelles.

Les formations présentées ont de nombreux points communs :

- l'alternance entre pratique professionnelle et formation délivrée à l'EPSS;

- diplômes reconnus et délivrés par l'Etat ;

- connaissances en psychologie, législation, communication, santé. La part et le niveau attendu dans chacune de ces disciplines diffèrent d'une formation à l'autre.

Voie Directe - situation d'emploi - VAE : on entend par formation en "voie directe" une formation à laquelle l'étudiant se consacre à plein temps.

On entend par formation "en situation d'emploi" une formation qui s'effectue par regroupements mensuels, alors que les étudiants ou stagiaries sont le reste du temps en emploi (CDD longue durée, CDI, contrat de qualification ou de professionnalisation) et que cet emploi peut-être validé commetemps de stage professionnel.

Si on ajoute l'apprentissage, encore peu développé dans ce secteur, ces trois voies constituent l'essentiel des modes de formation en travail social, formation conduisant à un diplôme.

La validation des acquis de l'expérience est une façon d'obtenir un diplôme en faisant reconnatire par un jury les compétences acquises par l'expérience et l'activité professionnelle. Il est possible de bénéficier d'un accompagnement pour se présenter à un jury de VAE.

Contact formation continue : 01 42 79 50 20

Contact formations initiales : 01 30 75 62 96

 

LES METIERS DE L'EPSS :
Ecole Pratique de Service Social, l'EPSS forme des professionnels depuis 1913 de l'Action Sociale et Educative. Etablissement agréé et financé par le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité.

On compte 806 000 travailleurs sociaux en France, c'est pourquoi on distingue habituellement plusieurs "familles" de métiers parmi les métiers du travail social :

- les métiers de conseil et d’assistance : assistant de service social, conseillère en économie sociale et familiale ;
- les métiers à vocation éducative : éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, moniteur-éducateur, éducateur technique, moniteur d’atelier, aide médico-psychologique ;
- les métiers du soutien à domicile : technicien de l’intervention sociale et familiale, auxiliaire de vie sociale, assistante maternelle ;
- les métiers de l’animation : animateurs de loisirs, animateur socio-culturel ;
- les métiers de l’encadrement : responsable d’unité d’intervention sociale, responsable d’équipe éducative, directeur d’établissement, etc.
Les frontières entre ces différents métiers évoluent fortement et l’on observe une tendance à reconnaître qu’il existe au sein de chaque métier, des compétences communes à l’ensemble des métiers, et des compétences spécifiques.

Les compétences communes attendues sont des compétences de communication et de relation, de travail en partenariat, d’éthique de la relation avec la personne.
L'exercice de ces métiers :
- Des lieux d'exercice très diversifiés : Ces métiers s’exercent pour l’essentiel en tant que salarié d’association, de collectivités locales, d’établissements de soins ou de séjour, d’organismes de sécurité sociale, de ministères, et parfois d’entreprises privées du secteur lucratif (maisons de retraite). Ils s’exercent en application de politiques, de lois et de règlements. Ils participent à des missions de service public et à des services individualisés aux personnes (financés par ces dernières).
- Des publics très diversifiés : L’ensemble de ces métiers s’adressent à toutes les tranches d’âge, du nouveau-né à la personne en fin de vie, en bonne santé comme en mauvaise santé, hommes et femmes , etc. Mais chacun d’entre eux est plus ou moins « spécialisé » sur l’une ou l’autre des principales problématiques sociales : protection de l’enfance et de la famille, prévention de l’exclusion (économique, sociale, culturelle), prévention et accompagnement médico-social (handicap, vieillissement, maladies)
- Un marché de l’emploi très favorable : Le marché de l’emploi des ces métiers est actuellement très favorable, et cela pour des raisons diverses et durables. Cette réalité amène des employeurs à recruter, quand cela est possible, des personnes n’ayant pas le diplôme correspondant à la fonction pour les inciter ensuite à obtenir ce diplôme par la formation ou par la validation des acquis de l’expérience.
- Démarche qualité : Le travail social et éducatif est conduit à adopter progressivement une démarche de qualité de service vis-à-vis des usagers, clients, familles, organismes de contrôle et des financeurs. Cette évolution a pour conséquence de favoriser la qualification des salariés de ce secteur. Pour bien s’informer et s’orienter il est donc nécessaire de lire et consulter les sites spécialisés, de rencontrer des professionnels qui exercent ces métiers. Et l’on découvre que dans ces métiers on rencontre la vie, la vraie, à la fois grave et légère,que ce sont de vrais métiers, avec de la passion et de la raison, des métiers modernes, avec des responsabilités, socialement utiles, qui peuvent s’exercer dans différents cadres, qu'ils sont ouverts à tous, hommes et femmes, à tous les niveaux de formation.

septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Evènements à venir

Aucun événement à venir pour cette catégorie
Document sans nom
•  Teilhard de ChardinEn savoir plus
• Centre BabelEn savoir plus
• Programme PascalEn savoir plus